Navigation

vendredi, 28 décembre 2018 13:17

mucocèle et rupture des voies biliaires

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Mucocoele Mucocoele

 

 

Doia est une chienne croisée Labrit de 10 ans, amenée en consultation pour abattement marqué et vomissements aigus, l’examen clinique révélant un signe du flot avec douleur abdominale importante, une déshydratation et un léger ictère. La biochimie met en évidence une insuffisance rénale sévère et une élévation modérée des PAL .

 

Echographie

L’examen échographique confirme la présence d’ascite en quantité importante et d’aspect cellulaire. Une stéatite est visible surtout dans l’abdomen crânial. Un ileus diffus est présent, mais plus marqué au niveau du duodénum qui prend un aspect légèrement festonné (image 1). Le pancréas est épaissi à 1,5cm mais le parenchyme est relativement homogène. Dans le foie, on note la dilatation de la vésicule biliaire avec aspect caractéristique d’un mucocèle biliaire mature (boue compacte hyperéchogène et immobile au centre avec striations vers la périphérie de la boue qui s’insinue entre la mucine, on parle souvent d’aspect en « tranche de kiwi »). La paroi est relativement fine (2mm) mais difficile à visualiser dans son ensemble notamment au niveau du col et du canal cystique (image 2).

 

Une rupture des voies biliaires secondaire au mucocèle est probable. L’examen attentif de l’épanchement permet de mettre en évidence des fragments de mucocèle dans l’abdomen caudal (image 3). Une cytoponction est réalisée à ce niveau. Par ailleurs, bien que certaines études aient montré des associations statistiques avec les dysendocrinies telles que hypothyroidie ou hypercorticisme, l’examen des surrénales n’a pas montré ici d’anomalie (image 4).

 

 

Examen de l’épanchement

Le liquide est d’aspect trouble brun vert avec des particules en suspension. La cytologie révèle la présence de cristaux de sels biliaires, de nombreux polynucléaires très segmentés et de macrophages vacuolés, aucun germe n’est mis en évidence. La bactériologie confirmera que la péritonite biliaire est aseptique (facteur pronostique favorable). A noter que l’on aurait pu confirmer la rupture des voies biliaires par le dosage de la bilirubine dans l’ascite qui doit être deux fois supérieure à celui du plasma ;

 

Traitement

Les ruptures des voies biliaires sont des urgences chirurgicales, après avoir stabilisé la chienne (normalisation de l’insuffisance rénale due à l’état de choc), la chienne est référée et opérée dans la journée. Une rupture du canal cystique est présente, le traitement consiste en un retrait de la vésicule biliaire (cholécystectomie). Les complications péri et post opératoires sont assez fréquentes mais dans notre cas, Doia a bien répondu au traitement chirurgical et se porte aujourd’hui très bien. Le diagnostic précoce d’une rupture des voies biliaires et le traitement rapide sont des facteurs essentiels pour une issue favorable.

 

  

Lu 147329 fois Dernière modification le lundi, 07 janvier 2019 09:47

347 Commentaires

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Vous n'avez pas encore de compte? Vous inscrire maintenant !

Connectez-vous à votre compte